Comment faire une bonne affaire sur le marché de l’immobilier à Marrakech ?

Investir à l’étranger est une bonne opportunité pour certains investisseurs de faire une bonne affaire pour d’autres cela reste un pari un peu osé. Le marché de l’immobilier à Marrakech est en plein essor depuis le début des années 2000 environ. Les projets immobiliers sur le site http://www.immocomplice.com/ sont sortis de terre comme de champignons pour le plus grand plaisir des investisseurs. Mais depuis quelques années, les choses se sont un peu corsées pour les vendeurs car le nombre de biens mis en vente ou en location est important ce qui vous permettra de faire de bonnes affaires une fois que vous aurez trouvé la perle rare !

Investir à Marrakech dans une location saisonnière !

Venir quelques semaines en vacances à Marrakech par an n’est pas du tout la même chose de venir s’y installer. Les contraintes ne sont pas les mêmes et vivre à l’étranger même à moins de trois heures d’avion de Paris ne tente pas tous les voyageurs qui s’aventurent dans les ruelles de la ville ocre. Le Maroc a un fort pouvoir d’attraction sur les investisseurs étrangers peu importe les évènements, les changements de mode au fil du temps, le Maroc aura toujours ce petit quelque chose que ne retrouver que là-bas loin du stress et de la grisaille de la France.

Certains voyageurs même ceux qui viennent plusieurs semaines par an préfèrent louer un appartement ou une chambre dans un riad lors de leurs vacances pour ne pas avoir de contrainte et pouvoir en changer quand ils le souhaitent sans avoir besoin de rendre des comptes mais depuis l’explosion du tourisme international à Marrakech, certains investisseurs sont prêts à se lancer dans la grande aventure de la location saisonnière. Avant de se lancer dans ce projet, il est essentiel de prendre en compte quelques points pour faire une bonne affaire et ne pas avoir de mauvaises surprises à court comme à long terme. La location saisonnière correspond à la location en courte durée de votre bien immobilier. Tous les biens immobiliers peuvent devenir des locations saisonnières. Il faut seulement qu’ils soient meublés et décorés sobrement, sans vos affaires personnelles bien sûr et avoir un minimum de service comme une personne pour l’accueil, la sortie et pour gérer quelques petits soucis qui peuvent survenir comme une fuite ou autre. La plupart des agences immobilières à Marrakech s’occupent de biens de propriétaires étrangers habitant au quatre coins du globe qui profitent d’une rente confortable tous les mois.

Vous pourrez faire des économies sur les prix ou acheter une surface plus importante dans un quartier huppé et prisé par les touristes proche de toutes les commodités comme l’Hivernage, Guéliz ou encore la Palmeraie selon vos envies. Il faut savoir que les prix de l’immobilier à Marrakech sont moins élevés qu’en France pour des quartiers de standing similaires. En plus de profiter de prix intéressants pour votre achat, la conjoncture actuelle est favorable pour la négociation. Certains vendeurs sont prêts à vendre leur bien à perte pour s’en débarrasser et pouvoir réaliser d’autres projets. Dans de nombreux quartiers, les prix ont diminué de près de 25% et avec une négociation vous pourrez faire une très bonne affaire. Contrairement à ce que pense les experts internationaux, Marrakech n’est pas un effet de mode en tout cas pas pour ceux qui apprécient vraiment sa douceur de vivre et sa beauté. En quelques années seulement, elle a réussi à se hisser parmi les destinations préférées des voyageurs mais aussi un « Eldorado » pour les investisseurs comme les retraités, les visionnaires et autres chefs d’entreprise qui souhaitent étendre leurs activités ou profiter d’un contexte, de loi des Finances plus avantageuses que sur le territoire français.

Une fois que vous aurez trouvé le bien de vos rêves en faire une location saisonnière vous permettra d’avoir un revenu passif intéressant mais également d’avoir un pied à terre, une résidence secondaire à l’étranger pour en profiter durant vos vacances en famille ou entre amis. Une double vocation qui continue de séduire les investisseurs. Le prix de la nuitée varie en fonction de la taille du logement, du quartier où il est situé, de son standing et des équipements proposés. Vous pouvez trouver des studios à louer à partir de 20 euros la nuitée dans Guéliz comme des palais des Mille et Une nuits à plus de 3000 euros par nuit. Tout dépend du budget que vous avez à investir et de vos attentes. Néanmoins, il faut savoir qu’à l’heure actuelle l’offre est grande et les prix sont tirés vers le bas. Il est donc important de choisir le bon prix d’appel et de faire appel à des agences ou des sites de location en ligne pour avoir une vitrine plus importante et faire de meilleures affaires.

Pour conclure, la location saisonnière vous permet également de ne pas avoir de contrainte, de profiter d’avantages fiscaux intéressants et de ne pas avoir d’impayés de la part de vos locataires qui payent une partie du prix de la location à la réservation et l’autre partie lors de leur arrivée. En cas de détérioration ou de casse, le prix est directement déduit de la caution laissée par les locataires. Simple, pratique, efficace et sans prise de tête. Une bonne idée pour investir dans l’immobilier à Marrakech.

1 Comment

  1. géneviève

    11 mai 2017 at 12 h 25 min

    Merci pour cet article, il me donne envie d’explorer la piste de l’investissement immobilier à Marrakech. J’aime bien aller au Maroc de temps en temps où je réside dans des hôtels ou des Riad. J’avoue que j’ai souvent pensé à acheter un petit appartement sur place ou même une maison pour mes séjours mais je me demandais ce que j’allais en faire pendant les périodes où je ne serais pas au Maroc. En ce qui concerne les prix j’ai pu me rendre compte par moi-même qu’ils sont assez accessibles pour des biens de bonne qualité dans un environnement agréable, parfois huppé. L’option de la location saisonnière est véritablement une solution appropriée à ma situation. En plus de générer du revenu cela me permettra d’avoir ma maison à disposition à chaque fois que j’irais au Maroc.

Leave a Reply

*